Témoignage | Licence professionnelle en chimie
-A +A

Océane Balima, diplômée de la licence professionnelle en techniques d'analyse physico-chimique

Océane Balima, diplômée de la licence professionnelle en techniques d'analyse physico-chimique du matériau, poursuit aujourd'hui ses études en master 2 professionnel Management de l'environnement et des collectivités à Paris Diderot.

Pourriez-vous nous décrire votre parcours ?

J’ai eu un BAC scientifique puis j’ai entamé une première année de médecine à l’université Paris Diderot mais malheureusement, ce cursus ne correspondait pas à mes attentes. Je me suis donc réorientée à la fin de l’année scolaire en licence 1 de chimie à l’université Paris Diderot. Puis j’ai continué avec une licence 2 dans le même domaine et j’ai choisi de faire ma 3ème année de licence en alternance. C’est pourquoi, j’ai opté pour la Licence LiPAC. A la suite de cette 3ème année, j’ai décidé de continuer mes études, j’ai donc fait un master 1 en Sciences et génie de l’environnement (SGE). Enfin, je suis actuellement en master 2 professionnel Management de l’environnement des collectivités et des entreprises.

Pourquoi avoir choisi une formation en alternance ?

J’ai choisi de faire ma 3ème année de licence en alternance car après deux années théoriques de chimie (licence 1 et 2), j'ai ressenti le besoin de voir comment les enseignements que j'ai reçus pouvaient être mis en application dans un contexte professionnel. Par ailleurs, je souhaitais acquérir une première expérience dans la vie active. 

Quels sont les avantages à choisir l’alternance à l’université ?

Selon moi, l’alternance est un vrai plus pour ceux qui désirent s’arrêter après une licence car ils bénéficient d'une première expérience dans le monde professionnel. C’est également un très bon moyen de se constituer un réseau professionnel et de développer son domaine de compétences techniques et théoriques. Enfin, l’alternance nous permet une certaine autonomie financière puisque nous sommes payés tout au long de l’année scolaire. 

Quels sont vos projets pour la suite ?

Je souhaite terminer et valider mon master 2 puis m’insérer sur le marché du travail en France ou à l’étranger, peut-être dans le cadre d’un volontariat international en entreprise (VIE). J'aimerais être responsable Hygiène sécurité environnement (HSE) au sein d'une entreprise plus spécifiquement située dans les pays en voie de développement.