TÉMOIGNAGE | DU EN SANTÉ CONNECTÉE
-A +A

Laila Hamdouni, infirmière

Laila Hamdouni, infirmière, nous présente les apports du DU "Enseignement pluridisciplinaire en santé connectée" pour les professions paramédicales.

Quel est votre parcours professionnel ?

A 37 ans, je suis infirmière depuis bientôt 4 ans au centre hospitalier de Tonnerre, dans l'Yonne. Auparavant j’ai exercé les métiers de comptable, d'assistante commerciale et de secrétaire médicale avec un niveau de BTS comptabilité gestion. Bien que passionnée d’informatique, de réseaux, de numérique, j’ai choisi de me reconvertir en devenant infirmière pour donner plus de sens à mon activité professionnelle.

En tant qu'infirmière, pour quelles raisons avez-vous souhaité suivre le DU "Enseignement pluridisciplinaire de santé connectée" ?

J'ai choisi ce DU parce qu'il propose une approche pluridisciplinaire et qu'il lie la santé et le numérique. Je suis convaincue des apports du numérique dans l'amélioration de la prise en charge des patients.

Quel est le projet que vous avez développé dans le cadre du DU ?

Ce DU m'a permis de réfléchir et de développer un projet autour de problématiques auxquelles je suis confrontée au quotidien comme la désertification médicale, le manque de places dans les hôpitaux, l'engorgement des urgences ou le besoin de développer l'ambulatoire. L'idée est d'équiper les infirmières libérales d'une station de télémédecine (valise connectée de 7kg) pour assurer différentes missions. Dans cette valise se trouve tout le matériel nécessaire à la mesure des constantes (température, tension artérielle, rythme cardiaque,...) et tous ces appareils sont connectés (glucomètre, stéthoscope, électrocardiogramme,...). Cela permet donc d'effectuer des visites à domicile pour les patients qui font habituellement déplacer des médecins généralistes, de faire le suivi des maladies chroniques ou post-opératoire. Cela libère par conséquent du temps de consultation pour les médecins généralistes. La valise étant connectée par satellite, son matériel est utilisable même dans des zones non couvertes par Internet. Ce projet représente ainsi une réelle innovation organisationnelle. L'infimière, en tant que professionnelle de santé, accompagne le patient et assiste le médecin dans la détection de pathologies. Si besoin, une téléconsultation avec le médecin peut également être faite.

Avec ce DU, j'ai pu rencontrer d'autres professionnels de santé et échanger sur nos connaissances, visions et compétences. Nous entendons souvent dire que le virage du numérique est en train de se faire, que l’ambulatoire doit se développer au vue de la démographie. Mon projet va permettre de libérer du temps médical, d'organiser les soins, avoir un suivi des patients, les surveiller, faire davantage de dépistage, éviter les hospitalisations et les nombreuses urgences, et surtout travailler en collaboration hôpital-ville. 

Comment pensez-vous que les transformations liées à la santé connectée vont impacter votre métier dans les années à venir ?

Je pense que les transformations liées à la santé connectée vont impacter mon métier car le numérique est devenu l’outil incontournable et que tous les suivis des patients s'effectueront à l'avenir en réseau. L’infirmière devra savoir travailler à distance, assister les médecins et faire davantage de prévention et de surveillance. Avec les évolutions de la médecine de demain, je pense même qu’il.elle aura un rôle central dans le parcours de soins des patients.