Actualités
-A +A

La VAE fête ses 15 ans !

Le dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE), qui permet d’obtenir un diplôme en faisant valoir les apprentissages réalisés dans le cadre professionnel, bénévole ou personnel, fête ses 15 ans ! 

Valider ses acquis pour renouveler les perspectives ?

La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet d’obtenir un diplôme en faisant valoir les apprentissages réalisés dans le cadre professionnel, bénévole ou personnel. Issue d’un projet de loi sur l’emploi et la formation professionnelle, la VAE ouvre des perspectives de mobilité professionnelle en accordant une reconnaissance aux apprentissages réalisés sur le terrain. C’est un dispositif original en Europe, où d’autres dispositifs existent mais sont moins systématiques que la VAE à la française.

Quel est le profil des candidats en VAE ?   

Sur les dix dernières années, plus de 25 000 diplômes ont été délivrés chaque année par la voie de la VAE, au nom de l’Etat. Seulement 10% de ces diplômes sont délivrés pour l’enseignement supérieur et la recherche (du DUT au doctorat). Par comparaison, plus de 50% le sont pour les diplômes de l’éducation nationale (du CAP au BTS). Dans l’enseignement supérieur et la recherche, 3 candidat.e.s sur 4 ont entre 30 et 49 ans. Les hommes sont légèrement plus représentés que les femmes (plus de 50% ) et 4 candidat.e.s sur 5 sont en activité professionnelle. 

Qu’est-ce que la VAE apporte à l’enseignement supérieur ? 

Elle est la quatrième voie d’accès au diplôme (après la formation initiale, la formation continue et l’apprentissage). La VAE joue un rôle central à l’université, car elle fait le lien entre le développement de l’activité professionnelle et les apprentissages. Elle dresse des ponts entre la théorie et la pratique : Comment apprendre ? Comment mobiliser les apprentissages dans son activité ? Comment transférer un savoir d’une situation à une autre ? La VAE permet de répondre à toutes ces questions. Du côté universitaire, elle amène les équipes pédagogiques à questionner la construction des diplômes et leur adéquation avec les problématiques de terrain. 

Quel bilan pour le dispositif depuis 15 ans? 

En 2002, le dispositif apparaît et fait figure d’expérimentation au niveau européen. Tout se met en place progressivement : définition de procédures administratives, formation des accompagnateurs VAE, et création d’outils pour les jurys de cette évaluation d’un genre nouveau !  Le nombre de dossiers de candidature explose durant les 5 premières années. A partir de 2007, si l’on  assiste à une diminution du nombre de jurys, la part des validations totales ne cesse d’augmenter. 
Depuis 2002, l’écosystème de la formation continue a été bouleversé. L’enjeu pour la VAE aujourd’hui est de conserver une place aux côtés ou en complément d’autres dispositifs de formation tout au long de la vie. Avec l’individualisation des parcours, et la durée d’expérience minimale d’un an pour accéder à la VAE, on se dirige vers des dispositifs hybrides combinant VAE et reprise d’études. 

Quelles perspectives pour les 15 prochaines années de la VAE ? 

La VAE hybride est probablement l’avenir de la VAE. En proposant des dispositifs combinant validation des acquis et modules de formation, on peut individualiser les parcours et améliorer les apprentissages lors de la formation. En effet, l’analyse de pratiques et le recul pris lors de la VAE facilite les apprentissages par la suite, et notamment l’assimilation des contenus des futures formations. 
Pour autant ces parcours individuels ne pourront avoir lieu que dans un cadre collectif. 
- L’accompagnement collectif, de proximité et de qualité, est un réel atout pour les candidat.es VAE. L’accompagnement garantit une plus forte chance d’aller au bout de la démarche. Lorsqu’il est collectif, il propose un cadre rassurant et un espace d’échange pour une démarche qui peut se révéler très solitaire. 
- Des démarches collectives hybrides peuvent-être menées à deux échelles : 

  • Intra entreprise : au sein d’une même entreprise, un groupe de collaborateurs est accompagné sur un ou plusieurs diplômes 
  • Inter-entreprise : dans un même bassin d’emploi, une branche professionnelle (ou autre structure inter-entreprise) positionne des collaborateurs 

Si le cheminement de ces VAE hybrides est collectif, la VAE reste une démarche individuelle. La motivation des candidat.es est l’une des clés de la réussite !