Témoignage | Licence professionnelle Gestion et traitement des déchets
-A +A

Jelena Kaman, diplômée de la licence professionnelle Gestion et traitement des déchets

Jelena Kaman a choisi la licence professionnelle Gestion et traitement des déchets face à la nécessité de résoudre le problème du recyclage des déchets. Elle est aujourd'hui technicienne environnement chez Manumesure.

Pourriez-vous nous décrire votre parcours ?

J'ai commencé mes études par un BAC Sciences et Technologies de Laboratoire (STL) spécialité Chimie de laboratoire et procédés industriels (CLPI). J'ai ensuite intégré un BTS Hygiène, Propreté, Environnement (HPE) - désormais appelé BTS Métiers des services de l'environnement (MSE). Ayant des difficultés pour trouver un emploi, j'ai pris la décision de reprendre des études et je me suis inscrite en licence professionnelle Gestion et traitement des déchets.

Qu'est-ce qui vous a amené à choisir la licence professionnelle GTD ?

Au cours de mon parcours j'ai découvert la problématique des déchets et ce fut une véritable révélation. Je me suis donc naturellement dirigée vers ce domaine car j'ai adhéré au slogan "rien ne se perd, tout se transforme". Ce secteur a de l'avenir puisque chacun produit des déchets mais nous ne savons pas encore tout recycler correctement.

Pourquoi avoir choisi une formation en alternance ?

Suite à une année d'arrêt d'études, le meilleur compromis pour moi était la reprise d'études en alternance pour acquérir à la fois de l'expérience professionnelle en entreprise tout en étant étudiante à l'université.

Quels sont selon vous les avantages à choisir l'alternance à l'université ?

L'alternance permet de mettre les pieds en entreprise et de pouvoir y développer un projet dans des conditions réelles de travail. Il y a également la double notation, qui nous apporte un éclairage à la fois universitaire et professionnel. 

Quels sont vos projets pour la suite ?

A la fin de mon alternance j'ai eu la chance de trouver rapidement du travail dans le domaine de l'environnement. Je suis actuellement technicienne environnement chez Manumesure (filiale du groupe Chauvin-Arnoux). Mon poste consiste à réaliser des mesures de rejets atmosphériques.